EA22 - Ekopo Awards 2022

Préservation des ressources naturelles

Chacun son  café

ACT FOR NOUN : du café pour le climat 

Le café est un enjeu stratégique pour le climat, la biodiversité et les populations parce qu’il est cultivé autour de la ceinture tropicale dans les zones de grandes forêts primaires, puits de carbone et réserves de biodiversité; que ses 2,5 milliards de tasses quotidiennes en font une matière première convoitée (2e rang mondial dans les échanges commerciaux derrière le pétrole) et que 100 millions de fermiers en zone rurale et en situation de vulnérabilité en dépendent. La culture du café est dans l’équation de la mise sous pression des terres disponibles : une concurrence et des tensions accrues entre forêts, cultures pour l’alimentation locale, pour l’exportation, besoins alimentaires liés à la croissance démographique mondiale, urbanisation galopante, et besoins énergétiques toujours croissants (biomasse). 

Choisir un café, c’est choisir entre deux modèles de production agricole. Le plein champ, facteur aggravant de déforestation, impacte les écosystèmes et leur biodiversité : une agriculture mécanisée et carbonée qui ne laisse aucune place aux besoins des populations locales (logement, alimentation, revenus, médecine traditionnelle). L’agroforesterie, sans engrais et pesticides de synthèse, qui allie grands arbres de couvertures, arbres fruitiers et culture vivrière pour former un écosystème ; une agriculture décarbonée qui participe à l’autonomie alimentaire et aux besoins des populations locales. 
Notre proposition, changer de modèle avec un café qui contribue à développer la culture de café d’agroforesterie en permaculture, entraîne les entreprises et leurs collaborateurs vers les ODD, et diminue l’empreinte carbone pour aller vers la neutralité collective
Voter pour ce projet

DECOUVRIR L'ENSEMBLE DES FINALISTES